Humeur/Toulouse

Aller plus hauuuuut

Hier on était jeudi (et oui je connais les jours de la semaine) et le jeudi c’est spaghetti escalade! (ah ben non ça rime pas du tout mais c’est pas de ma faute)

Personnellement ça m’étais pas venue à l’idée de me lancer dans ce sport, mais il se trouve que je suis avec un escaladeur alors bon comme je n’ai aucune personnalité, je me suis dit pourquoi pas essayer, et ça m’a vite convaincu! C’est un sport sympa, accessible, convivial, qui muscle et gaine de partout (même les doigts) (je suis pas trop sure de l’intérêt d’avoir les doigts musclés, mais si un jour il y en a un, je serai prête)

Pour l’instant, on fait de l’escalade en salle, mais dès le mois de mai j’espère bien poursuivre en falaise! Je vais dans une salle altissimo, à toulouse. Sur le site ils disent

« Cette salle est l’un des fleurons du réseau.. Un très bel espace, moderne et chaleureux »

image

whaaaaw quel bel espace moderne et chaleureux

Hmm pourquoi pas, mais moi je trouve que ça sent surtout les pieds dans l’ensemble, ça pique le nez quand on arrive!
– adresse: Altissimo, Z.A. Saint-Martin du Touch, 9 rue Marie Louise Dissard, 31300 Toulouse

hippo2

 

J’ai de la chance je n’ai pas le vertige – mais j’ai peur des asticots (ça n’a aucun rapport mais je trouve qu’on ne parle pas assez de l’asticophobie) – du coup je n’ai pas eu d’appréhension à monter haut ou descendre en rappel (ce qui ne fait pas de moi quelqu’un de particulièrement doué pour autant). En fait j’ai un peu le cul de l’éléphant, la grâce de l’hippopotame et les muscles du poulpe vous voyez? ça fait un curieux mélange (mais promis c’est pas si terrible), en gros je n’ai pas un don quoi…

 

L’ennui, quand votre copain fait 1m95, c’est qu’il a tendance à avoir accès à des prises sur le mur que vous ne voyez même pas (et aussi que son micro ondes est placé beaucoup trop haut dans sa cuisine, mais une fois encore ça n’a rien à voir), du coup ça donne souvent des scènes comme « regarde là t’as une prise pour ta main droite? – où çaaaa? -mais là en haut -mais je peux pas l’atteindre celle là -ben saute -mais non je peux pas -ESSAYE -ah si je peux, t’as vu j’ai réussi t’as vu hein -oui c’est bien allez on continue (gros soupir)« , c’est pas ultra facile de garder son calme quand vous êtes en équilibre sur deux petits bouts de plastique, et que votre bras gauche est tellement crispé qu’il tremblotte pour essayer de vous maintenir à peu près sur la paroi et qu’en plus on vous demande de sauter. C’est le genre de moment où j’ai un peu envie de lui hurler dessus, mais vu que c’est lui qui m’assure et qui tient la corde, je préfère pas trop râler, tenter un saut de cabri qui ne ressemble à rien pour attraper sa putin de prise rouge, et je continue à monter avec les muscles qui tremblent en me promettant que c’est la dernière fois que je fais ça et que de toute façon c’est nul et que j’en ai marre et qu’il est vraiment pas encourageant et qu… oh ben tiens jsuis en haut trop cool, grand sourire à toute l’assemblée, petit coucou façon reine mère qui rentre en cortège, on redescend et on a hate de remonter! l’escalade c’est trop bien en fait! (on peut faire une petite ola pour la patience de mon copain quand même sisi je dois bien le reconnaitre) (surtout quand il doit subir des scènes de la sorte… « Pauline, il faut que tu t’hydrates » « ah? tu trouves que j’ai la peau sèche? …  ah oui de l’eau, daccord daccord je me disais aussi…« )

image

là c’est pas du tout moi

image

mais là c’est moi! coucouuuu! jsuis en haut!

Quelques petits inconvénients quand même:

image

on note le mousqueton rose assorti au huit s’il vous plait! (et mes sublimes chaussons abeille…)

les chaussons, où le truc le plus inconfortable du monde, même les chaussures de ski c’est un vrai bonheur à côté (mais bon essayez de monter une voie avec des chaussures de ski vous)

le torticolis. Oui c’est bien joli d’assurer les gens, mais quand ils sont à plus de 2m techniquement on a quand même le cou en l’air, et on dirait pas comme ça mais à la fin de la séance ça fait mal! Je vais proposer d’installer un système de miroir je crois.

la manucure. La première fois j’ai tenté un « moi je vais faire la piste rouge comme ça c’est assorti à mon vernis hihi ». Ben déja c’est très désagréable d’entendre « crrr crrr » à chaque fois que vos ongles frottent sur la paroi, puis de toute façon vous finirez avec les ongles noirs (personne ne vient faire la poussière derrière les prises il faut croire) et un sur deux cassés donc bon tant pis pour le style on abandonne!

le baudrier qui rentre dans l’entrejambe, très inconfortable (et je suis bien contente de pas être un mec pour le coup)

ne plus pouvoir utiliser ses bras pendant deux trois jours (dailleurs j’écris cet article avec les pieds). Même mettre un tee-shirt devient une torture (j’ai longuement envisagé d’aller au boulot topless ce matin mais en fait non). En contrepartie vous vous découvrez de nouveaux muscles (bonjour petit pectoral)

il faut connaître sa droite et sa gauche (« monte ton pied droit! » « où là??? » « le DROIT » « aaaaaah« ) -c’est un peu pénible… (on fait une deuxième ola pour la patience de mon mec?!)

 

Et puis je n’abandonne pas l’espoir de ressembler un jour à catwoman!

catwoman

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Aller plus hauuuuut

  1. Pingback: J’ai beaucoup trop d’ami(e)s | liferunaway

  2. Pingback: Le top des changements inattendus lorsqu’on a un mec | liferunaway

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s